Logo logiciel aos btp

Maître d’œuvre : concevoir un projet en 4 axes

 Lors de la réalisation d’un projet de construction, de rénovation ou encore de réhabilitation, le maître d’œuvre met au service du maître d’ouvrage ses compétences techniques, économiques et architecturales. Cet accompagnement doit être formalisé dans un contrat de maîtrise d’œuvre afin de définir avec précision ce que le porteur du projet souhaite lui confier.

Le maître d’œuvre a la possibilité d’intervenir sur les 4 axes de réalisation d’un ouvrage.

 

1.   La faisabilité du projet de construction

 

Dans un premier temps, la maîtrise d’ouvrage exprime ses besoins, suivant les contraintes du foncier qu’elle vise, ses rapports avec les élus locaux ainsi que les obligations urbanistiques dans leurs grandes lignes. Le travail du maître d’œuvre est donc d’y répondre en concevant un projet approprié.

 

a.    La conception

La phase de conception est souvent confiée à un architecte maître d’œuvre. Ce dernier va s’attacher, au travers de d’analyse des règles d’urbanisme et des rapports des bureaux d’études, de déterminer la faisabilité du projet. Dans un premier temps, il réalise une esquisse qui représente la construction envisagée. Si celle-ci agrée le maître d’ouvrage, un avant-projet, sommaire puis définitif, est établi qui consiste en :

 

- L’élaboration des plans deconstruction (plan masse, coupes, façades...)

- La conception des documents techniques (matériaux, techniques utilisées...)

- Le calcul d’un chiffrage prévisionnel (budget poste par poste)

- L’établissement d’un planning de travaux

 

b.   Les autorisations 

L’avant-projet donne alors lieu à la constitution du dossier de demande de permis de construire et de toutes les demandes administratives correspondantes. Le maître d’œuvre suit l’instruction jusqu’à l’obtention d’un permis conforme aux souhaits du maître d’ouvrage et dans le respect des règles d’urbanisme.

 

2.   Le choix des prestataires

 

La maîtrise d’œuvre accompagne également la maîtrise d’ouvrage dans la sélection des entreprises de construction et de la signature des marchés travaux.

 

a.    Le Dossier de Consultation des Entreprises (DCE)

Pour trouver les prestataires du BTP adéquats, le chef de projet doit lancer un appel d’offres avec un dossier de consultation des entreprises réalisé sur la base de l’avant-projet. Il détaille l’ensemble des caractéristiques techniques par corps d’état afin que les différents intervenants puissent proposer des devis les plus proches possibles de ce qui est souhaité

b.   La passation

Outre la rédaction d’un cahier des charges précis, il est possible de confier au maître d’œuvre la direction des négociations et la signature des marchés avec les entrepreneurs. Cette tâche peut s’avérer en effet compliquée et chronophage lorsque le maître d’ouvrage ne souhaite pas travailler avec une entreprise tous corps d’état mais plutôt avec des entreprises spécialisées.

 

3.   Le suivi du chantier

 

Le 3ème axe d’intervention d’un maître d’œuvre se situe au cœur du projet de construction : la réalisation des travaux.

 

a.    La direction des travaux

De l’ouverture du chantier à l’achèvement des travaux, le maître d’œuvre est aux côtés du conducteur de travaux pour suivre l’avancement du projet. Il s’assure alors de la bonne exécution des travaux, du gros œuvre au second œuvre, en conformité avec les plans d’exécutions, et dans le respect des délais.

Le maître d’œuvre anime les réunions de chantier, en rédige et diffuse les comptes rendus et valide le paiement des situations aux entreprises. Il est à ce titre l’interface entre les intervenants sur le chantier et le maître d’ouvrage des travaux.

 

b.   L’ordonnancement et la coordination  

L’ordonnancement, le pilotage et la coordination du chantier est une mission complémentaire dite OPC que le maître d’œuvre peut assurer. Elle consiste à organiser les tâches des différents intervenants dans un but d’optimisation du temps, c’est-à-dire planifier l’harmonisation et l’imbrication de la réalisation de toutes les tâches prévues à la construction. La possibilité d’intégrer l’OPC dans la mission du maître d’œuvre est une nouveauté issue de la loi MOP, largement facilitée par l’apparition du BIM (maquette 3D de l’ouvrage).

 

4.   La réception des travaux

Il s’agit enfin de vérifier que ce qui a été réalisé correspond bien aux attentes. Le maître d’œuvre réalise alors une mission d’assistance à maîtrise d’ouvrage pour les opérations de réception.

 

a.    La conformité

À l’achèvement des travaux, le maître d’ouvrage doit les réceptionner, mais il doit d’abord s’assurer qu’ils sont conformes aux plans d’exécution afin d’être également conformes au permis de construire. C’est pourquoi la réception du chantier ne s’effectue qu’après quelques visites de pré-réception afin que le procès-verbal ne comporte que quelques réserves mineures. La responsabilité du bâtiment construit passe des entreprises au maître d’ouvrage, mais il reste alors au maître d’œuvre de superviser la levée des réserves.

 

b.   Les garanties

Toute construction neuve doit être assurée en dommages ouvrage. Dans sa mission d’assistance du maître d’ouvrage, le maître d’œuvre doit s’en assurer. Mais il peut également organiser la gestion et le suivi des garanties qui s’ouvrent à compter de la réception des travaux :

 

- Garantie de parfait achèvement : pour les désordres et malfaçons apparus pendant l’année suivant la réception du chantier

- Garantie de bon fonctionnement : pour les défauts de fonctionnement des équipements pendant les deux ans de la réception

- Garantie décennale : pour les désordres de construction portant atteinte à la solidité et la destination de l’ouvrage

 

***

 

Le maître d’œuvre conçoit et élabore un projet pour son client, dans le respect de ses attentes. Il intervient à toutes les étapes de la construction, afin d’apporter son expertise. Il intervient à la fois au titre de conseil pour les choix techniques à effectuer, mais également en tant qu’assistant à maîtrise d’ouvrage dans le cadre de la mise en œuvre de la construction. Ses missions lui sont donc attribuées en fonction des besoins de son client.

découvrir AOS