DQE

Le DQE (Détail Quantitatif Estimatif) est un document utilisé lors de la mise en concurrence préalable à la passation des marchés pour lesquels le prix contractuel est établi de manière unitaire. Il constitue un outil comparatif de prix extrêmement utile pour le calcul de la valeur estimée du montant du marché de travaux. En effet, sauf mention contraire dans le cahier des clauses administratives particulières (CCAP), le DQE n’est pas une pièce contractuelle que doivent signer les parties mais un document qui permet l’instauration d’un dialogue compétitif entre l’opérateur économique et le maître d’ouvrage public ou privé.


Un des documents financiers du dossier de consultation des entreprises


Pour définir avec précision les exigences imposées pour l’exécution du marché, le maître d’ouvrage peut s’appuyer sur un DQE qu’il va adresser aux entreprises intéressées à l’occasion de l’appel d’offres. Ce document, établi en concordance avec le cahier des clauses techniques, doit être rempli par les candidats lors de la remise des offres. Le montant total du marché qui est ainsi calculé résulte de l’application des quantités aux prix unitaires. À réception des offres, les candidatures sont comparées au regard des chiffres renseignés.


L’utilisation du DQE en procédure formalisée suivant les règles des marchés publics 


Le DQE fait souvent partie des documents financiers de la consultation des entreprises en matière d’accords-cadres à bon de commande ou de marché ordinaire. Il est alors associé à un BPU (Bordereau de Prix Unitaire) avec lequel il doit être parfaitement cohérent afin d’éviter les erreurs ultérieures. Cette procédure permet de faire des simulations avec des quantités fictives pour aider à la définition des besoins, et par conséquent à l’attribution des marchés.

Commencez maintenant