DÉSAMIANTAGE

Les travaux de désamiantage consistent au retrait des matériaux de construction et des produits contenants de l’amiante. Ces opérations sont soumises à une règlementation stricte compte tenu des risques sanitaires d’exposition à l’amiante. En effet, l’inhalation des fibres d’amiante qui sont très fines est hautement cancérogène. Invisibles dans la poussière, celles-ci se déposent au fond des poumons et provoquent des maladies respiratoires graves telles que le cancer de la plèvre. Or, même si l’utilisation de l’amiante est interdite depuis 1997, elle demeure présente dans des constructions anciennes. C’est pourquoi, en cas de réhabilitation ou de démolition, le repérage de présence d’amiante avant travaux est devenu obligatoire depuis juillet 2019.


Une règlementation stricte


Les mesures de prévention des risques d’exposition à l’amiante s’articulent autour de 3 axes :



Le désamiantage par une entreprise certifiée


Seules les entreprises disposant de certifications délivrées par des organismes disposant eux-mêmes d’une accréditation (Qualibat, AFNOR…) peuvent réaliser des travaux de retrait ou de confinement d’amiante. Les étapes du procédé de désamiantage dans le respect des règles sont les suivantes : 


Élimination des déchets dangereux en fin de chantier

Commencez maintenant