Clos couvert

L’expression « clos couvert » est utilisée pour identifier les éléments d’une construction qui assurent l’isolation du bâtiment au regard de l’eau et de l’air. On dit alors que celui-ci est « hors d’eau et hors d’air ». Cela constitue une étape importante pour tout constructeur de maison ou d’immeuble et fait généralement l’objet d’une facturation.


Les différents corps d’état concernés


Les travaux de construction ou de rénovation qui permettent de déterminer que le clos couvert d’un bâtiment est effectif concernent le gros œuvre (les fondations et l’ossature), la toiture (la charpente et la couverture) et les menuiseries extérieures. Qu’ils soient réalisés par une entreprise générale du bâtiment ou une entreprise spécialisée (couvreur, menuisier, maçon...), ces travaux assurent l’imperméabilité à l’eau et l’étanchéité à l’air de l’ensemble des ouvrages. Lorsqu’ils sont achevés, l’ensemble des travaux de second œuvre peuvent débuter pour aménager l’intérieur.


Clos couvert et performance énergétique


Un travail de qualité ainsi que des matériaux de construction et de revêtements choisis permettent d’assurer une isolation thermique efficace. Différents procédés thermiques existent pour réaliser une isolation tant par l’intérieur (par les combles par exemple) que par l’extérieur (au niveau des façades).


L’assurance dommages ouvrage clos couvert


Les projets de construction qui disposent d’une étape clos couvert peuvent autant concerner des logements collectifs, des bâtiments industriels ou agricoles que des maisons individuelles. Dans tous les cas, la loi Spinetta impose au maître d’ouvrage la souscription d’une assurance dommages ouvrage pour garantir les travaux de construction pendant 10 ans lorsqu’ils sont réalisés par des professionnels assurés en garantie décennale. Dans l’éventualité où les travaux de second œuvre seraient directement effectués par le maître d’ouvrage ou tout du moins des personnes non professionnelles, l’assurance dommages ouvrage clos couvert s’impose. Cette configuration permet de faire des économies tout en garantissant le projet de construction sur la partie gros œuvre.

Commencez maintenant