Coupe du Monde 2019 : Retour sur la construction des stades français.

Le 7 juin a été donné le coup d’envoi de la coupe du monde de football féminin. Pour la toute première fois, la France est le pays hôte de cette compétition.

Au total, 24 pays participants, 52 rencontres, 9 villes : Paris, Lyon, Nice, Rennes, Montpellier, Le Havre, Reims, Grenoble et Valenciennes.

 

Tour d’horizons des 9 stades français qui accueillent les matchs de cette coupe du monde inédite jusqu’au 7 juillet 2019.

 

  

1. PARIS - PARC DES PRINCES / Date de construction : 1967 / Capacité : environ 48 000 personnes

Le Parc des Princes a été refait à neuf au début des années 1970 par l'architecte Roger Taillibert et est consacré uniquement au football. Le stade accueille depuis de nombreuses finales de Coupe d'Europe et de championnat d'Europe, première compétition internationale remportée par l'équipe de France.

Le tunnel sous le stade a nécessité la construction de piliers souterrains afin d'offrir des points d'appui suffisamment solides pour supporter le poids des 7 000 tonnes d'acier de l'enceinte en béton armé.

De forme elliptique, le stade s'appuie sur des portiques en porte-à-faux qui donnent son cachet extérieur au Parc. Taillibert a décidé d'intégrer au toit une centaine de projecteurs nécessaires pour les matchs en nocturne.

Construction Stade Acier Béton Coupe d'Europe

2. LYON - GROUPAMA STADIUM / Date de construction : 2016 / Capacité : environ 59 000 personnes

 

Le Groupama Stadium est le dernier construit des neuf stades sélectionnés. Il est situé à l'est de l'agglomération et constitue le troisième plus grand stade en France.

D'août 2013 à janvier 2016, les équipes de Stade de Lyon Construction (SDLC) qui regroupent Vinci Construction France, Dumez Rhône-Alpes, GTP Bâtiment, Civil Lyon, Lamy, Pitance, Vinci Construction France TP Lyon ont réalisé la construction du stade.

 

Le président actuel de l'Olympique Lyonnais, Jean-Michel Aulas, souhaitait construire son propre stade afin d'en être le propriétaire et de générer plus de bénéfices. Son coût de construction est estimé à 480 millions d'euros. Il détient le record d’affluence en Coupe d'Europe pour un match féminin (plus de 22 000 spectateurs).

Stade Groupama Construction Vinci Coupe d'Europe

 

3. NICE - ALLIANZ RIVIERA / Date de construction : 2013 / Capacité : environ 35 000 personnes

 

« Rendre l’enceinte aussi vivante que l’on soit à l’intérieur ou à l’extérieur » indique l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Ce stade a été conçu pour effectuer un jeu de transparence, d’ombre et de lumière. La construction à énergie positive ainsi que l’enceinte, recèlent d’ingéniosité afin de donner au stade une silhouette aussi pure qu’aérienne.

Stade  Allianz Riviera Construction Energie positive

4. MONTPELLIER - STADE DE LA MOSSON / Date de construction : 1972 / Capacité : environ 32 000 personnes

 

Ce stade doit son nom à la rivière qui coule à proximité, au nord-ouest de Montpellier et est ainsi souvent sujet aux inondations dues aux crues de cette dernière. L’enceinte est également bien connue pour accueillir des matchs de rugby.

Stade Mosson Match Construction publique

5. LE HAVRE - Stade OCEANE / Date de construction : 2012 / Capacité : environ 25 000 personnes

 

Semblable à une soucoupe volante bleue posée à l'entrée de la ville, le stade Océane est sûrement l’un des plus originaux parmi les 9 stades qui accueilleront les matchs de la compétition.  La couleur à l'extérieur est due grâce à une imposante enveloppe tendue de couleur bleu lagon à base de polymère. Le stade est également bleu de l'intérieur grâce à ses sièges colorés qui composent les places assises en tribune.


Stade Oceane  Polymère Construction originale

 

6. REIMS - Stade AUGUSTE DELAUNE / Date de construction : 1935 / Capacité : environ 21 000 personnes

 

Ce stade vélodrome dote la région d’un équipement moderne ouvert à tous. C’est après la Seconde Guerre mondiale qu’il prend le nom de stade Auguste-Delaune en mémoire du sportif normand éponyme. À la fin des années 1950, le club domine le football français et le public afflue de plus en plus. Accueillir cette foule est alors indispensable et une nouvelle tribune latérale à deux niveaux est construite face à la tribune présidentielle.

Stade Auguste Delaune Vélodrome Construction Tribune

7. GRENOBLE - STADE DES ALPES / Date de construction : 2008 / Capacité : environ 20 000 personnes

 

Ce stade accueille des compétitions de football, de rugby, des concerts ou des spectacles. Sa construction a suscité de vives contestations, beaucoup de personnes considérant que le stade ne s’intégrant pas bien au paysage et étant décidé sans réel débat publique et démocratique.

Stade des Alpes Construction publique

 

8. RENNES - ROAZHON PARC / Date de construction : 1912 / Capacité : environ 30 000 personnes

 

Après avoir accueilli la coupe du monde U20 l’été dernier, la Bretagne va de nouveau être une terre de football à l’occasion du Mondial. L’entreprise générale GTB construction est sollicitée pour les travaux du stade.

Stade Roazhon Parc Coupe du monde football GTB construction Entreprise générale

9. VALENCIENNES - Stade du HAINAUT / Date de construction : 2011 / Capacité : environ 25 000 personnes

 

Situé dans le centre-ville, au cœur de l’agglomération, le Stade du Hainaut participe à la vie et à l’animation de la cité a développement du quartier où il est implanté. Constitué d’écailles en inox brut, celles-ci renvoient parfaitement la lumière et sont assimilables à celles des avions, bateaux ou voitures.

Stade de Hainaut Construction Inox

 

Et bien sûr… Allez les bleues !