Logo logiciel aos btp

Comment le maître d'oeuvre peut-il optimiser son calendrier de réalisation ?

Le calendrier de construction constitue véritablement la colonne vertébrale du projet immobilier. Il est utile à tous les intervenants à de nombreux égards :

 

-       Au maître d’ouvrage : pour le règlement des appels de fonds

-       Au maître d’œuvre : pour planifier les interventions des entreprises et définir leurs besoins

-       Aux entreprises : pour organiser leur chantier et gérer les sous-traitants

 

Pour que le déroulement de ce projet s’effectue de manière optimale, il faut que chaque acteur exécute les travaux dont il a la charge dans le temps et dans les conditions prédéfinies.

 

Il y a par ailleurs peu de chances que ce planning fonctionne comme prévu, ne serait-ce qu’en terme de date de fin de travaux prévisionnelle. C’est pourquoi il est nécessaire d’optimiser les étapes pour éviter les retards et les surcoûts afin de garder un tant soit peu le cap.

 

De nombreux outils de création existent pour créer un calendrier dans le cadre d’une gestion de projet. Dans l’univers de la construction et duBTP, celui qui est le plus utilisé, parce que le plus efficace, est certainement le diagramme de Gantt. Ce dernier permet en effet de créer un planning avec une représentation textuelle combinée à une représentation graphique adaptée aux étapes d’un chantier. De cette manière, le maître d’œuvre va pouvoir border les questions suivantes :

 

-       Quelle va-t-être la durée des travaux ? Où est-il possible de gagner du temps ?

-       À quelles dates les prestataires vont-ils intervenir ?

-       Dans quel ordre vont-ils se succéder ?

-       Encas de retard de l’un d’entre eux, quelles seront les répercussions ?

 

1.   Déterminer les ouvrages élémentaires

 

Pour faire un calendrier optimisé, il faut commencer par reprendre l’ensemble des corps professionnels identifiés dans le dossier de consultation des entreprises (DCE).À partir du métré initialement prévu, le projet doit être découpé en étapes qui peuvent regrouper plusieurs intervenants, c’est-à-dire les ouvrages élémentaires :

 

-       Démolition

-       Fondations

-       Élévations

-       Cloisons

-       Plomberie

-       etc.

 

À ce stade, il est utile de créer un calendrier avec un découpage qui intègre également les différents bâtiments du projet. Le cadencement en sera d’autant plus clair.

2.   Définir les tâches à accomplir

 

Ensuite, chacun de ces postes doit être décomposé en tâches concrètes, c’est-à-dire en réalisation de travaux spécifiques. De cette manière, toutes les interventions nécessaires à la construction sont matérialisées dans le planning.La définition des éléments constitutifs du calendrier dépend directement de la compréhension des objectifs poursuivis.

À chacune des tâches sont attribuées des sous-tâches auxquelles elles sont intrinsèquement liées pour une parfaite réalisation. Le diagramme doit donc les mentionner, quand bien même elles paraîtraient insignifiantes. Ce sont généralement les prestations du cahier des clauses techniques et particulières du marché, à savoir :

 

-       Terrassement

-       Ferraillage

-       Coulage de la dalle

-       Élévation des murs

-       Etc.

 

Bien sûr, le calendrier du projet peut contenir des actions qui ne relèvent pas strictement du BTP, comme par exemple l’établissement du budget prévisionnel ou le dépôt de la demande du permis de construire.

 

3.   Attribuer les ressources

 

À chaque tâche doivent être affectées des ressources, c’est-à-dire les moyens humains et matériels dont elles auront besoin pour leur accomplissement. L’attribution de ces ressources permet d’obtenir un cumul pour chaque date du projet. Leur visualisation dans le diagramme de Gantt fait apparaître des sur charges en personnel ou au contraire des vides à combler, ce qui peut être le cas lors des périodes de congés.

L’estimation des charges optimise ainsi les dépenses et limite les dépassements de budget.

 

4.   Planifier les délais d’exécution des tâches

 

L’étape suivante consiste à indiquer, pour chaque travail à réaliser, une date de début et une date de fin.Les tâches doivent s’enchaîner de manière cohérente sur le plan technique et le plus souvent aussi de manière chronologique. Mais il peut arriver de planifier l’exécution de certaines tâches en parallèle pour économiser des ressources et donc réduire des coûts de construction.

Cette succession d’étapes disposant de leurs propres délais va ainsi générer petit à petit la date prévisionnelle de fin de chantier. Il existe toutefois la méthode inverse qui consiste à partir d’une date de livraison souhaitée et remonter jusqu’à définir la date de début du projet.

 

5.   Interconnecter les tâches entre elles

 

La connexion entre les tâches est essentielle dans l’optimisation du temps de réalisation. Elle permet également d’appréhender sereinement les conséquences des décalages dans la réalisation des tâches.C’est une fonction de liaison que propose le diagramme de Gantt : créer son calendrier revient alors à construire un ensemble cohérent. On peut ainsi librement provoquer des enchainements de liaisons comme :

 

-       Telle tâche ne peut débuter si telle autre n’est pas finie

-       Cette tâche ne peut commencer si celle-là n’est pas débutée

Ou alors

-       Telle tâche ne peut finir si telle autre n’est pas terminée

-       Cette tâche ne peut être terminée si celle-là n’est pas commencée...

Par conséquent, toute modification de date de fin d’une action va immédiatement et automatiquement modifier la date de début de la tâche interconnectée suivante. La visualisation du déroulé des opérations s’appelle le « chemin critique » auquel on peut affecter un pourcentage d’avancement. À sa lecture, on se rend facilement compte des différences entre prévisionnel et réel.

 

***

 

En somme, pour optimiser un calendrier de réalisation de chantier, le maître d’œuvre n’a pas d’autre choix que de décortiquer au préalable le déroulement du projet. En effet, détailler l’exécution de chaque tâche permet d’en maîtriser les tenants et les aboutissants et donc d’anticiper toute difficulté et retard dans la réalisation des travaux de construction.

découvrir AOS